Vive les solutions "antimicrobiennes" pour contrer la mortelle grippe A

18 11 2009

Bon alors que les entreprises pharmaceutiques lance toutes (ou quasi) leurs propres antimicrobien, faisons un léger tour de ce qu’ils contiennent. Bon souvent il ne s’agit que d’alcool éthylique (le même que dans le pastis, si si) additionné de colorant et de parfum. Et que les patient clients consommateurs payent le prix fort pour des produits peu onéreux.

N’oublions pas que de plus les solutions contenants d’autres produits (ex: certains bactéricides) peuvent être écologiquement (sens pur) néfastes. En effet ils tuent les agents bactériens mais les laissent sur la peau. En cas de résistances à l’antibiotique, les bactéries non tuées (appellées résistantes) vont croitrent et se développer préférentiellement. Et au final le bactéricide peut devenir innéficace et favorisé l’apparitions de germes résistant. Ces "microbes" peuvent avoir des éffets dévastateurs pour la santé humaine. Comme par exemple provoquer des maladies nosocomiales dont les responsablent microbiens sont résistants aux traitements médicaux.

Alors il vaut mieux, si nous pouvons se laver les mains au savon et à l’eau. Il a l’avantage d’être souvent ubiquitair et abordable financièrement. De plus il agit comme une "prison" sur les microorganismes et  les évacuent avec l’eau de lavage.





Kalzium : découvrez en image ce couteau suisse de la chimie

9 11 2009

Kalzium est un logiciel de visualisation de tableau périodique des éléments chimiques. Souvenez vous, Mendeleïv et tout et tout. Il est développé par 5 contributeurs et fait partie du projet éducatif de KDE. Il n’est disponible que sous Linux à cette heure, mais "il envoie du lourd". Tour d’horizon de ce logiciel indispensable et très complet pour les chimistes en herbes.

Bon pour sa fonction principale c’est de représenter et de classer les éléments chimiques. On peut déjà choisir sont type de représentation et configurer les couleurs. Au choix par bloc (s,p,d et f), par famille (alcalins, terre rare, halogène, gaz nobles, …) ou encore entre autre par iconographies que je nomme "ludique". C’est la représentation ci dessous. On y est met en relation l’élément avec des objets de la vie quotidienne. Le lithium dans les accumulateurs d’énergie, le carbone dans le diamant, le paladium dans les pots d’échappements catalytiques, … un vrai catalyseur de découvertes.

tableau-ludiqueAu niveau des représentations de ce tableau périodique on peut aussi choisir de représenter les éléments en fonction de leurs années de découvertes ou leurs états physique en fonction de la température. Ci dessous je fixe une valeur à chaque fois, mais on peut aussi faire un gradient en laissant tout les éléments.

chrnologie

etat-de-la-matiere

Ensuite lorsque l’on clic sur un éléments ont à diverses informations. Prenons l’exemple du carbone. Nous avons une vue d’ensemble (evitez le mode iconographique vous n’aurez pas le numéro atomique et le nombre de masses) :

carbonne-vus-d-enssemble

Le modèle de l’atome:

carbone-model-atomeLes différents isotopes (désinégration, masse, abondance relative, …) :

carbone-isotopesUne vue d’ensemble des données utiles (température de fusion et d’ évaporation, rayon de Van Der Waals, électronégativité de Pauling, …) :

carbones-ensemble-dataou le spectre d’absorption de l’élément chimique pur :

carbone-spectre

Mais ce n’est pas tout car le logiciel Kalzium embarque aussi plein de petits bonus assez sympathiques. Il contient par exemple un éditeur de molécule qui permet de faire des molécules jolies en très peu de temps. Par exemple le pyruvate ci dessous à été réalisé en 20 secondes chrono :

editeur-de-molecules

Il contient aussi un petit glossaire de la chimie contenant à la fois des termes techniques ou théoriques à la chimie (chromatographie, atomes, alliages, …) et les différents outils et accessoires illustrés de la chimie (tube à essais, ampoule à décanter, …). Comme par exemple l’excellent évaporateur rotatif :

evaporateur-rotatif-kalzium

Kalzium contient aussi un outil pour résoudre les équations chimique. Les étudiants en raffole, les profs peut être un peu moins ;) :

resolver-equationsEnfin ce logiciel permet d’avoir une table des différents isotopes ou un module pour tracer des données en fonctions d’autres (exemple l’électronégativité en fonction du numéro atomique) :

tracer-des-donnees-kalziumtable-des-isotopes-kalzium

Quoi qu’il en soit ce logiciel est vraiment complet. Il ne manque qu’à mon gout des informations de culture générale sur les différents éléments chimiques. Un lien vers Wikipédia pourrais remédier facilement à cette légère carrence.





Merck compte enfin afficher des pictogrammes sur ces produits chimiques

1 04 2009

merck-logomerck-picto-infoAprès réception d’un colis provenant de l’entreprise Merck, j’ai eus de quoi rigoler. Comme montrer ci joint, l’entreprise Merck nous signale les nouveaux pictogrammes de danger du système général harmonisé (SGH) de classification et d’étiquetage des produits chimiques. Nous pouvons voir par exemple que le pictogramme avec ¨une tête de mort¨ ne sera plus étiqueté Toxique, mais danger. D’ailleurs mise a part les dessins, les textes ne seront pas vraiment diversifiés puisque la nouvelle norme, très non versatile, engendre que deux mots accompagnant les icônes: Danger et/ou Attention.

Alors vous aller me dire pas besoin d’écrire de griefs sur cette magnifique entreprise qui constitue Merck. Mais regarder ce qu’il suit. Merck dit que l’entreprise procédera en temps et en heure à l’étiquetage de ses emballages de produits chimiques conformément au nouveau règlement. Mais est-ce vraiment raisonnable de croire à ces propos alors qu’elle ne remplissait pas les anciennes normes d’affichage des pictogrammes? Regardez plutôt, ci dessous est prit en photos l’objet de ma commande. Il s’agit de silicate de sodium pur. Ce produit est extrêmement corrosif (juger de vos recherches sur le net, dans les magazines spécialisés, …). Vous pouvez aussi observer les figures qui montre son pH très basique: 14 sur une échelle de pH en milieux aqueux, c’est à dire le pH le plus basique, le même que le Destop qui débouche les chiottes. Et comme vous pouvez le voir, Merck a oublier d’afficher le pictogramme "classique" corrosif.

dsc00147

dsc00148

dsc00149Alors Merk comment allez vous réaliser les nouveaux changements en ce qui concerne les pictogrammes si vous n’arrivez déjà pas dès à présent à les afficher correctement et à respecter les normes?





Gperiodic

18 03 2009

Gperiodic est un logiciel libre permettant d’avoirs toutes les informations indispensable sur les éléments chimique de la classification periodique des éléments chimiques. Lire la suite »





Ghemical

18 03 2009

ghemical-gmp1

Ghemical est un petit soft qui permet de réaliser des molécules plus ou moins complexe. Lire la suite »








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.