Animal’z, Bilal en très grande forme

22 03 2009

animalz

ANIMAL’Z est la dernière bande dessinée de Enki Bilal. Comme depuis quelques années, son éditeur est toujours Casterman (Avant c’était les humanoïdes et associés).

Alors j’avoue que je n’ai toujours pas lu mémoires d’outre-espace et mémoire d’autres temps, mais je dois dire que cette dernière œuvre ne m’a pas laissé indifférent. J’ai été surpris à bien des niveaux.

D’abord mon étonnement c’est porté sur le style graphique. Il faut bien vous avouer que c’est lui, qui dans ma folle jeunesse m’a permis de jeter mon dévolus sur Enki. Alors dans ANIMAL’Z il y a un peu de changement. J’ai eus peur lorsque j’ai feuilleter l’ensemble de l’ouvrage comme un affamé de Wall Street l’aurait fait avec une liasse de billets. Je n’ai remarqué que l’utilisation des fusains. Ce nouveau épisode est sombre, beaucoup plus que les anciens de Bilal. Il a retirer encore quelques couleurs de ces palettes pour ce rapprocher des couleurs de ces premiers travaux, à l’époque où il travaillait avec le scénariste Pierre Christin. Ainsi le jaune à complètement disparut. Seul quelques touches de rouges et de bleues font leurs apparitions pour nuancer le fond grisé. Et, en ignorant la signification de ce message, une seul vignette présente une couleur verte-turquoise. L’utilisation de cette teinte me parait original de la part de Enki, peut être une expérimentation?!

Après lecture, malgré des craintes portées par mon préjugé initial, je doit dire que j’ai retrouver du plaisir graphique dans ces dessins que je trouvais peut-être initialement trop froids. Et je dois même reconnaitre que ces dessins mon vraiment permis de m’intégrer complètement dans le scénario.

En parlant du scénario, c’est lui le deuxième qui m’a marqué. Toujours dans un style décalé et compliqué. Mais l’on sent de l’engagement dans celui-ci, comme à l’époque de Christin. Son engagement premier est politique. Nous avons l’impression que Enki Bilal fait un hymne à la philosophie, la paix et à l’écologie.

De plus, un nouveau registre qui apparait trois-quatre fois: l’humour. Serte qui ne fait que sourire, mais réellement présent!

Dans son scénario, le climat de la terre c’est déréglée. L’humanité devient nomade, le meilleur moyen de migrer se fait par les mers, l’eau douce et la nourriture deviennent les seuls vrais besoin de l’homme.

Dans ce futur non cité comme tel, mais évident, les humains ont défiés les lois de la nature par la science. Scientifiques et cobayes ont expérimentés sur eux l’hybridation de Homo sapiens avec d’autres espèces. Certains grâce à des kits peuvent formés des hybrides sous formes de ¨costumes¨ d’animaux qui leurs confient toutes sorte de caractéristiques, d’autres ont les capacités animal sans le corps de ceux-ci, d’autres font une migration complète en devenant animal non humanoïde et enfin d’autre ont droit à un mélange.

Ces hybrides sont très complexe. Ils mélanges performances physiques (dauphins pour les milieux aquatiques, vision améliorés, odorat décuplé,…_) et performances social en amenant un des personnages, Kim, à communiquer avec les animaux.

L’humanité (ou plutôt les animal’z?), dans leurs quête d’un eldorado ne s’attachent guère aux titres de propriétés. Seul l’eau douce, leurs kits d’hybridations, leurs petit robots ou les armes deviennent nécessaire. Et encore! Un robot change souvent de propriétaires, et se faisant, le robot devient lui même versatile en changeant de nom, image, voix, texture, odeur,…

La terre a été désorientée par l’Homme, c’est le COUP DE SANG. Très d’actualité, la panique est apparemment venue de ¨l’effondrement de l’économie mondial et surtout (de) la valeur argent¨. Mais de façon sous entendue notre planète a été aussi perturbée par la modification du climat et des écosystèmes. Ce n’est pas pour rien que nos personnages croisent un sous marins -visiblement provenant de l’ancienne Europe communiste- qui laisse s’échapper de l’uranium dans la mer méditerranée déjà si hostile du fait de sa salinité. Les éoliennes croisés sur la terre ferme n’ont visiblement pas dû apporter les solutions nécessaires. Et d’ailleurs, je me dois de rapporter la scène qui m’a le plus émut dans ce chef-d’œuvre:

Nos attachants personnages se retrouvent dérivant sur un iceberg, sans autres ressources que trois kit de mutation dont la conservation est bientôt expirée. Et là paradoxalement c’est nos cousins éloignés, d’autres mammifères qui leurs viennent en aide. Et quand je parle de paradoxe, je devrais plutôt parler de symbole: il s’agit d’une baleine et d’une communauté d’ours polaire.

Encore un fait nous démontre le côté engagé écologie de Enki: L’équipe de survivant dérivent sans armes, ils ont peurs que des animaux les attaquent. Kim leur dit qu’ils négocierons, Lester lui dit: ¨c’est avec la nature tout entière qu’il va falloir songer à négocier¨. Une sorte de rédemption non christianisée.

Les personnages sont quand à eux éblouissants. Chacun ayant vraiment sa propre personnalité. Bilal à du vraiment faire en gros ¨travail¨ de ce côté là. Au final quel beau ouvrage! De Omar le robot homard; en passant par Bacon le personnage principal, beau comme un dieu, ayant un passé tumultueux à en croire sa cicatrice et cobaye ayant été si visiblement modifié qu’il en ignore jusqu’à son propre nom, ou encore un ¨nihiliste duelliste¨ amoureux des citations -et des duels à mort- qui parcourt le monde à la poursuite de son objectif,le Détroit 17, l’eldorado de l’eau potable. D’ailleurs ce dernier est poursuivit par un autre nihiliste duelliste, chacun ayant comme monture un zèbre à moitié rayer, dont les rayures sont justement complémentaires. Les deux, tel des jumeaux sont méconnaissable, hormis avec l’aide d’une boucle d’oreille, avec leurs montures (qui fait justement fortement réfléchir sur le moment) ou avec l’attachement d’un autre personnage Ana.

Je ne vais pas réaliser la liste exhaustive des personnages, mais je vous assure de leurs fiabilités.

zebre_animalz_enki_bilal

Le seul point négatif est la coïncidence qu’ont les personnages pour se rencontrer, qui n’est pas très présentit comme tel puisqu’il n’existe que trois supposés lieux de prospérités, de félicités et d’abondance en eau.

Au final (ne pas lire si vous ne voulez pas connaître la fin).

Bien que le but étant de découvrir de l’eau à l’état liquide et potable ne soit pas tout à fait certain, nos personnages ce dirigent vers une montagne enneigée indéterminée (deux hypothèses se défendent, l’une pour l’Himalaya, l’autre pour le Mont Blanc) . L’eau doit s’y trouver au moins à l’état solide. Enfin tous les personnages ayant changer du comportement conformiste par rapport à nos contemporains, c’est à dire, sans conservations absolue de leurs propriétés, sans menés leurs vies jusqu’au duel à mort, se retrouvent à porter l’espoir de l’amour. Espoir, car sur les trois couples -dont deux néo-formés-, chacun choisit une voie différente, mais chacun semble heureux malgré l’avenir incertain.

Donc en conclusion Enki nous laisse sur une fin dont il a le secret:

l’espoir déplacé à un autre point, l’avenir plus qu’hypothétique, et l’amour triomphant. Sans oublier dans ce présent ouvrage l’absence de point final. Alors une suite??? Enki ayant déjà réalisé des trilogie, cela ne m’étonnerais même pas.

AVIS: Même si graphiquement, cette œuvre ne représente pas mon idéal de BILAL; je trouve que le scénario soigné et le travail sur les personnages haut en couleur me permettent aisément de dire que c’est le plus beau ouvrage de Enki Bilal que j’ai eus l’occasion de m’imprégner. Je dirais même plus, c’est La meilleur B.D. que j’ai eus l’occasion de lire. Je n’aime pas les notation; mais je dois admettre que là c’est un 20/20…

Enki, si tu me lis, Bravo, tu es le deuxième auteur de B.D. qui a réussit à me faire verser des larmes…(passage avec les ours polaires).

PS: Si tu continue à me lire, quand est-ce que tu met des vrais personnages gay dans tes œuvres (plutôt que des plans à trois ambigus). Sinon, continue comme ça, ton seul défaut est ta popularité! (mais là, je crois que ta vanité et ton orgueil sont content!).

Publicités

Actions

Information

3 responses

4 04 2009
Itantatty

Great site this tux25.wordpress.com and I am really pleased to see you have what I am actually looking for here and this this post is exactly what I am interested in. I shall be pleased to become a regular visitor 🙂

10 04 2009
alummarjaW

brill site this tux25.wordpress.com formidable to see you have what I am actually looking for here and this this post is exactly what I am interested in. I shall be pleased to become a regular visitor 🙂

16 04 2009
alummarjaW

great site this tux25.wordpress.com rated to see you have what I am actually looking for here and this this post is exactly what I am interested in. I shall be pleased to become a regular visitor 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :