Microsoft continue de corriger certains de ses problèmes mais les entreprises ne lui font toujours pas confiance!

13 07 2009

Demain, jour de notre fête nationale, Microsoft mettra à la disposition de ses clients 6 corrections de failles. D’après Microsoft trois sont critiques et deux sont qualifiées d’importantes.

Microsoft n’a toujours pas corrigé la faille de DirectShow qui affecte Windows XP et Windows Server 2003, en permettant à un utilisateur distant de prendre le contrôle de la machine faillible avec les droits de l’utilisateur local, même par le biais d’une simple publicité.

Quoi que fasse Microsoft, beaucoup d’entreprises sont encore sceptiques. En effet d’après un rapport publié aujourd’hui, 60% des 1100 directeurs informatiques qui ont répondu au questionnaire adressé par Script Logic n’ont à ce jour aucune intention de migrer vers Windows 7. Si Seven fait déjà mieux que Vista, qui atteignait des scores de 80%, ce n’est pas non plus la panacée.

Avec l’annonce de Google OS, et de ces statistiques, nous pouvons penser que Bill Gates, Steve Balmer et le tout nouveau chargé de Windows (Steven Sinofsky) doivent bien dormir.

Publicités

Actions

Information

7 responses

13 07 2009
?

pour ta derniere phrase jimagine que c’est de l’ironie non?

14 07 2009
spittlerdidier

juste un tout petit peu…

20 07 2009
Math - DSI

Bien sûr que non.

Un exemple ? Vous voulez une base de données gratuite pour un logiciel commercial, le libre vous imposera une licence commerciale, payante cette fois-ci.
Vous allez me dire que c’est normal ? Moi pas : on dit que c’est libre, mais on impose des licences. La GPL est une blague sans non, virale et dangereuse pour la création.
La seule licence libre vraiment libertaire est la BSD.

25 07 2009
spittlerdidier

Et pourquoi ne pas utiliser une base de donnée MySQL, faire un logiciel libre … et le vendre ?!

13 07 2009
Mat - DSI

Les entreprises n’ont pas peur de Microsoft, mais peur pour leur existant. Une migration logicielle, n’importe laquelle, doit faire preuve d’une armada de tests.
Windows Seven, malgré le sondage, est bien accueillie par les entreprises… mais ce n’est pas forcément le signe d’une migration, la preuve.
Par contre, Windows Seven sera pris en considération lors de migration futures.
Pour ma part, la migration vers Windows Seven se fera au courant de l’année 2010, après nos batteries de tests, il réponds tout à fait à nos attentes, que ce soit au niveau du réseau (surtout maintenance et intégration à l’existant), de la mise en place de nouveaux outils, ou bien de la réactivité générale.

Quant à Google OS, il restera très longtemps au rang d’amusement pour les particuliers… et encore. Pour le moment, Android marche, l’iPhone… mais ça c’est la folie des téléphones. Mais au niveau des navigateurs, Google Chrome est très loin derrière ses concurrents. Et ce sera pareil pour le marché des OS.
La folie du gratuit à ses limites (bien souligné le mot gratuit).

14 07 2009
dsant

C’est bien par conservatisme que vous gardez Windows. Microsoft hier, donc Microsoft aujourd’hui. Mais si la tendance s’inverse un peu, les entreprises seront-elles incités à retourner à Windows pour ses qualités intrinsèques ? Bien sûr que non !
* pas dépôts centralisés de logiciels « out-of-the-box »
* pilotes pas installés automatiquement
* bugs non corrigés et non corrigables
* et parfois virus à cause des droits d’administrateurs sur touts les postes…
Que les dinosaures disparaissent !

14 07 2009
spittlerdidier

Je suis bien d’accord avec vous. Le problème vient non seulement des mauvaises « habitudes » des consommateurs (qui utilise Windows bien sûr), mais également de certains éditeurs qui ne développe que pour cet OS.
Et puis par le biais de la FUD (Fear, Uncertainly, Doubt) (ou en français la peur, l’incertain et le doute)on peut contrôler les masses. C’est plus compliquer de faire ceci et cela sur un autre système d’exploitation… Ce n´est pas pour rien que beaucoup sont sous Windows… Linux c’est pour les pros… patata et patati… on en connaît tous des tonnes.

Un des plus gros problème de ce (mauvais) système, c’est qu’il nous empêche d’essayer autre chose. Et essayer autre chose c’est s’ouvrir aux autres, c’est développer d’autres pensées, c’est innover et s’épanouir.

Enfin tant que nos enseignants continueront à recevoir gratuitement des CD d’installation de windows et Microsoft Office pour qu’ils éduquent bien les bambins aux produits Microsoft, il y aura un problème. C’est effarant le nombre de jeunes (ou de moins jeunes) qui se retrouvent perdus dans un environnement nouveau. Peu être que s’ils avaient connu l’abondance de choix (avec ces avantages et inconvénients), ils seraient moins perturbés.

Puisse l’avenir être meilleur (et plus Libre)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :