Loppsi 2 : la CNIL et Reporters sans frontière sont très réservés !

29 07 2009

Alors que la plupart des articles de Hadopi 2 ont été adoptés (y comprit les plus polémiques comme ceux portant sur le délit de négligeante), le vote est reporté en septembre.

Au programme, l’Hadopi 2 sera accompagné de la Loppsi 2, loi encore plus liberticide. Ce texte prévoit l’installation de mouchard sur les ordinateurs. Le motif de sont exécution est le combat de la cyberpédophilie ou tout autres utilisation d’internet à des fins très malveillantes. Cette loi permettrait également de filtrer le net en blocant l’accès à certains sites web.

Suite à cette annonce, la CNIL, la quadrature du net et repporters sans frontières ont déjà prient le devant pour combattre cette loi très loin de défendre nos libertés individuelles.

cnilLa CNIL est inquiète de la collecte des données et la surveillance des lieux publiques (cybercafés entres autres). Dans son rapport nous pouvons souligner ces points:

 » Le projet de loi prévoit la possibilité de mettre en œuvre un dispositif de captation dans tout type de point d’accès public à Internet ( cybercafés ou bornes d’accès publiques ). La Commission souligne la portée de cette disposition, qui pourrait permettre l’enregistrement pendant une durée d’au plus huit mois, de tous les caractères saisis au clavier et de toutes les images affichées sur l’écran de tous les ordinateurs d’un point d’accès public à Internet, et ce à l’insu des utilisateurs. […] La Commission estime nécessaire que cette décision d’installation ainsi que les modalités d’utilisation de ces dispositifs particulièrement intrusifs, fassent l’objet d’une vigilance particulière, afin de garantir la proportionnalité de la mesure de surveillance aux objectifs poursuivis. « 

La CNIL s’est tout particulièrement inquiétée de la collecte de données venant de cabinets d’avocats, d’huissier, de médecin et de journaux.

laquadrature-net_130px

Pour la quadrature du net, la loi LOPPSI 2 utilise le prétexte de combattre la cyberpédophilie pour avoir les faveurs de l’opinion publique. Mais dans la réalité il s’agit d’un moyen supplémentaire pour que « Sarkoland » obtienne -encore- plus de contrôle et puisse facilement censurer les internautes.

Reporters sans frontières, tout comme la CNIL, est particulièrement inquiet de l’espionnage possible des journalistes par le pouvoir en place. Une très grosse atteinte dans un pays qui se dit encore « démocratique ».

rsf

Publicités

Actions

Information

2 responses

26 11 2009
La LOPPSI 2 : Quand big brother s’install à la maison pour surveiller le net « Tux@25's Blog

[…] comme non dictatorial. Le premier juste après une des première annonce de la loi, et le deuxième pour montrer les réserves de repporters sans frontières et de la CNIL. Vous pouvez aussi voir […]

26 01 2010
Hadopi : on sait qui réalisera l’espionage des internautes « Tux@25's Blog

[…] vous rappel aussi que la CNIL est très réservée sur la loi LOPPSI 2. Mais comme les autres autorité administratives indépendantes elle a un pouvoir limité (ces […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :