Windows 7 est à jeter à la poubelle d’après la Free Software Foundation

26 08 2009

La Free Software Foundation (FSF) présidé par Richard M. Stallman (RMS) vient d’envoyer une lettre à 499 des entreprises qui compose le groupe « fortune » (la crème) aux États-Unis. Il y précise pourquoi les entreprises ne devraient pas utiliser Windows 7, ou plus généralement Windows. Vous l’aurez compris, seul Microsoft qui fait partie de fortune, n’a pas reçu son courrier.

En bon américain, RMS et la FSF ont détaillé les fait les plus choquants à l’encontre de l’entreprise de Redmond avec une décomposition de 7 péchés :

* L’empoisonnement de l’éducation avec l’embrigadement de nos jeunes avec les produits Microsoft.wind-7

* La perte de la vie privée de manière consentante, puisque dans la licence Microsoft il existe une partie qui stipule que nous donnons le droit à Microsoft d’effectuer certaines taches sans le demander à l’utilisateur.

* Le monopole écrasant de Microsoft puisque Windows est très majoritairement pré-installé sur tout les ordinateurs.

* Rendre captif ces utilisateurs en les obligeant à accéder aux derniers produits de la firme en n’assurant plus la compatibilité avec les anciennes versions.

* Ne pas respecter les formats standards pour promouvoir ces propres formats de fichiers tout en empêchant ces clients d’aller voir ailleurs.

* Renforcer les droits de gestion numérique (DRM) pour empêcher les utilisateurs de réalisé plusieurs copies de leurs fichiers.

* Avoir une moins bonne sécurité dont peu de personnes peuvent y remédié puisque le code du système est garder jalousement par Microsoft.

Néanmoins la FSF ne propose pas des solutions libres dans ce rapport, en effet il n’existe qu’une petite allusion à Firefox et à GNU/Linux. Donc une liste de « péchés » sans une liste de « vertus ».

Advertisements

Actions

Information

One response

28 08 2009
spittlerdidier

Réponse de François Elie de l’AFUL (pas les assurance mais de l’Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres):

On pourrait faire un papier sur les vertus cardinales du logiciel
libre.

version sérieuse

* justice

rendre aux développeurs et aux utilisateurs leurs droits

* tempérance

faire des logiciels moins gras et moins gourmands en ressources, en
évitant notamment les formats propriétaires

* courage

d’être le petit David affrontant les Goliath cré méchants

* force

de la communauté

version humoristique et auto-dérision

* justice

Dieu reconnaîtra les siens… à la fin (parce que pour l’instant faut
manger des pizzas)

* tempérance

…les pizzas c’est super ça fait pas grossir

* courage

…comme développeur de logiciel libre de manger des pizzas en regardant
ceux qui vendent le truc qu’on a fait en open source se goberger de
foie gras et de fines champagnes

* force

de la communauté (on va leur montrer qui nous sommes… mais faudrait
pas leur montrer combien nous sommes…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :