Sarkoland en veut à la culture !

4 12 2009

Après avoir voté une loi liberticide et ne favorisant que les grands majors, le gouvernement continue de détruire la culture. Hadopi, loi qui ne sert au final que l’oligo-conglemérat politicomédiatique et les maisons d’éditions non adaptés au support numérique. Elle ne permettra pas l’amélioration de la rencontre des artistes avec  le public. Cette bataille lancé par Sarko et par le lobby des majors ressemble à celle des moine contre l’inprimerie, celle des majors contre la radio, des majors contre les VHS, … Au final, les 4 gros majors représentant environ 72% des parts de marchés, qui nous disent faire vivre le monde grâce à leurs actions, veulent conserver leurs oligopole est nous resservir leurs vieux catalogues à toutes les sauces.

Aujourd’hui, il ne s’agit pas de droit d’auteurs et de copyright. Le gouvernement veut réduire les éffectifs des musées nationnaux et leurs budgets. Encore une fois la vrai culture va être victime et stigmatisée par un pouvoir qui ne voit pas les avantages d’une vrai culture pour un pays. Cette culture qui donne envie d’aller dans un pays, pour resentir, voir ou entendre ce qu’il a déjà été fait, ou mieux encore, par les possibilités qu’elle offre d’excercer son art, de l’enrichir, ou de le faire se dévelloper…

Notre gouvernement va encore faire passer cette réforme à coup d’usure et d’intimidations sur les parlementaires et sur l’éxécutif. Ce n’est qu’une des habitude qu’il prend. Et comme le dit Frédéric Mitterand, actuel successeur de Chrisitine Albanel à la culture : « Cette réforme a été mené par un gouvernement qui est issu du suffrage universel. Elle devra s’appliquer.« .

Encore une fois au final sous le pretexte d’économies, c’est le peuple qui sera défavorisé au détriment d’autres. Pourquoi ne pas faire des économies sur le nombres de personnes qui bossent dans les cabinets ministèriels ? Pourquoi ne pas faire d’économies sur les résidences de nos dirigeant, avec agents de protections, chauffeurs, bonnes, et j’en passe ?! Pourquoi ne pas limiter le cumule des mendats qui au final engage la même quantité de frais pour moins de travailleurs, moins d’éfficacité et beaucoup plus d’injustice.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :