La république irréprochable

10 07 2010

Coup de chaud au chateau. L’affaire Woerth-Bettencourt ne fini plus de révéler des scandales. Innitiallement limité à quelques personnes, voilà que cette affaire d’État devient une affaire du chef d’État. C’est sûr que lorsque l’on est Ministre des finances, trésorié d’un parti au pouvoir, que l’on s’ait occupé financièrement de la campagne présidentiel et que l’on recoit des enveloppes scelées de la part de la femme la plus riche de France, il y a de quoi paraitre « irréprochable ».

Sako l’avait dit ! Et comme beaucoup de chose il s’agit uniquement de mots : « travailler plus pour gagner plus », « je ménerai une république irréprochable »…  C’est toujours mieux que « Casse toi pauv’ con » d’un certain côté. Et scandale sur scandales les histoires éclatent ! Les cigares cubains de Christian blanc, les permis de construire fictifs de Joyandet, … La vidéo ci dessous extraite des guignols de l’info résume plutôt bien :

Alors Joyandet à démissionner, Sarko c’est senti obligé de virer de facto Christian Blanc. Mais pourquoi conserver Woerth ? Officiellement et d’après l’élysée cela provient du fait qu’il est blanc comme neige. Mais est-ce parcequ’il sait où sont planquer les cadavres ? Oui, après tout en tant que gestionnaire du parti « Uniquement Moi Président », il peut s’en doute s’avérer quelqu’un à protéger car il pourait connaitre beaucoup de petits secrets que les citoyens (les vrais) n’apprécierait pas.

Alors pour le protéger ils ont mit le paquet, mais toutes les techniques usuels n’ont servi à rien ! Même pas le JT de TF1 et les ligne du Figaro, c’est pour vous dire ! Et coup de grâce avec l’arrivée via Mediapart de commentaires de la part de l’ancien comptable de la la femme « qui le vaut bien ». Alors depuis Sarko à envoyer tout ces soldat sur le front médiatique. Ils nous disent qu’il s’agit d’une inversion de la charge de la preuve, où le coupable doit prouver son innocence (cela me rappel l’histoire hadopi où notre gouvernement ne se préoccupait pas de cela à l’époque). Heureusement un juge d’instruction à prit l’affaire en charge (tiens les mêmes que Sarko veut annhiler, coincidence ?).

Mais c’est pas suffisant, alors  tout les membres du gouvernement ont du recevoir les mêmes instructions. Quelque chose du genre : « si vous voyez un journaliste, sauter sur lui, et dites lui que mediapart est un site scandaleux , qu’ils utilisent des techniques des années 30, fachiste/naziste, … ». Et blabla… En une semaine, beaucoup ont franchit la loi de Godwin.

Pour moi mediapart est un site où les journalistes font un travail d’investigation et où la publicité n’exerce pas sont emprise sur les lignes éditoriales. Mais pour notre gouvernement comme toutes zones de libertés, c’est un espace diabolique où les citoyens sont appelés à réflechir plutôt qu’à manger leurs slogans salace et leurs communiqués bidons.

En espérant que les citoyens aient pour une fois de la mémoire politique ! Car je me rappel que Sarko avait dit qu’il ne ferait qu’un mandat, et que cela lui suffirait pour « nettoyer la racaille à coup de Karsher ». Vu sa cote de popularité, pas de toute il a du bien voir le coup venir🙂.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :