Les gens du « bas » et du « haut » en Fanche-Comté !

11 04 2012

Étant natif de la Franche-Comté et toujours fier d’avoir grandis dans cette région je me permet de publier cette excellente vidéo humoristique de « Morteau Morille ». Découvrez pourquoi les gus du haut (et pas que) on le teint viticole, son relativement manuel, et peuvent résister au froid plus ou moins hivernale. Et pourquoi les gens du bas sont tout maigrelets…





Titanic comme vous ne l’avez jamais vu

11 04 2012




Contre l’ACTA, appel aux mannifestations

9 02 2012

Alors que la loi ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement ou accord commercial anti-contrefaçon) va être voter au parlement européen, des miliers de personnes tente de raisonner nos eurodéputés. Les mannifestations se déroulerons dans de nombreuses villes en europe (même la Suisse y participe).

Je ne vais pas faire une détail de cette loi liberticide, mais elle permettrait entre autres de couper carrément pas mal de liens internet sous l’argument de la contrefacon. Si vous voulez plus de détails je vous invite à lire ce que en pense la quadrature du net, ou a googolisé ACTA. Ces vidéos sont aussi assez clairs :

Ok, aujourd’hui ACTA passe sous nos instances parlementaire (la vidéo date un peu), il est tant de prévenir nos députés européens et de montrer notre mécontentement, nous ne voulons plus vois cela par exemple :

xm19h5_non-a-acta_news





L’industrie culturelle se fout de nous

22 01 2012

J’ai vraiment de moins en moins envie de donner de l’argent pour l’industrie culturelle. Je me demandais quand sortirais le film intouchable. je me suis renseigné sur allo ciné et avec stupeur je me suis rendu compte que le prix du coffret Blue ray + DVD était plus cher que de prendre les deux séparément, Mais j’hallucine ? Y a des mecs qui sont payés à réflechir sur ce genre de connerie ? C’est quoi l’avantage pour le client consomateur, de gagner de la place sur sont étagère ?





Free annonce ces offres de forfait: une tuerie !

10 01 2012

Alors que en septembre 2009 Free galerait pour obtenir sa licence mobile et devenir ainsi de facto le challenger des trois opérateur historiques, il annonce enfin en ce jour son offre que vous pouvez souscrire dès aujourd’hui.

Toutes les offres sont sans engagements. Il existe un petit forfait à 2 euros par mois (0 si vous possédez un abonnement internet chez eux) qui comprend 1 heure de communication et 60 SMS. L’autre forfait, le illimité est a 19,99 euros (15,99 pour les abonnés).

En ce qui concerne le illimité il s’agit de telephone en France, les DOM, 40 destinations dans le mondes, SMS/MMS. Le 3 G est illimité, sauf pour le fair use où il est limité a 3Go. Mais le 3G/3G+ est cependant pas vérouillé en usage et à ce niveau là free est le seul à respecter la neutralité du net.

En tout cas si vous voulez en savoir plus je vous conseil cette article sur Korben.info ou celui du 20 minutes pour ceux qui aimerais savoir quand changer d’opérateurs.





Big Brothers Awards !

8 05 2010

D’abord lecteur désolé de ne pas avoir trop écris ces derniers temps… Je suis parti aux USA, et j’ai ouvert un nouveau blog, beaucoup de boulot,… Donc voilà…

Sinon, je ne savais pas, mais il existe un site qui référence les pires atteintes à nos libertés. Avec des nominés dans différentes catégories, et des winners. Il s’agit du Big Brother Awards France. On y retrouve par exemple MAM (Michelle Aliot-Marie) pour avoir augmenter le nombre de fichiers de « surveillance » de plus de 70%, les guignols de l’Hadopi, …

Cette année y a aussi du lourd ! Comme par exemple ces faits (pour info « la novlangue « est le langue du roman 1984 de Orwell)  :

BNP Paribas, la Banque Postale et LCL

Pour avoir dénoncé aux services de la Préfecture des clients sans papiers venus à leur guichet.
Pages Jaunes

PagesJaunes dévoile, via sa filiale 123people, la vie privée des internautes à l’insu de leur plein gré. Pour faire valoir son droit à l’oubli… il faut lui envoyer, en clair, sur l’internet, la copie d’un titre d’identité.
Henry-Claude Cousseau, directeur de l’Ecole des beaux arts de Paris

Pour avoir fait interdire une oeuvre d’art détournant un slogan de Sarkozy sur les façades de l’école. « L’art se doit d’être neutre » et on n’égratigne pas le conducator.
La novlangue d’Alex Turk, président de la CNIL

Le président de la CNIL, qui « ne se bat plus sur le terrain de la sémantique », est toujours très en verve pour tourner des phrases orwelliennes. De la novlangue pur jus à lire sans modération.
Jacques Pélissard, maire de Lons-le-Saunier (Il vient de vers chez moi lui)

Dans le Jura, on innove. Le maire de Lons a décidé d’installer trois caméras de vidéosurveillance dans la cour… d’une école maternelle, en dépit des protestations des enseignants et des parents d’élèves. Pour la sécurité des enfants ? non pour celle des batiments, puisque les caméras ne fonctionneront que quand les élèves seront absents !
Frédéric Mitterrand, Christine Albanel, ministres de la Culture, et leur exécuteur Frank Riester

Nicolas Sarkozy en ayant fait un cassus belli, Christine Albanel, puis Frédéric Mitterrand, et Frank Riester, ont ardemment défendu la loi Création et Internet qui, sous couvert de défendre les droits d’auteur, veut obliger tous les internautes à installer un mouchard (payant) sur leurs ordinateurs.
Le « fichier H1N1 » de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé

Pour avoir créé un giga-fichier recensant les données personnelles et de santé de la totalité de la population française vaccinée… comme non vaccinée, sans se soucier des possibles conséquences si ces données tombent en de mauvaises mains, comme celles de … ses amis les laboratoires. ? Avec l’aimable participation de la CNIL et de la CNAMTS.

Les fichiers de l’Education nationale (Xavier Darcos, Luc Chatel)

Jamais une administration n’avait accumulé en si peu de temps de nouveaux fichiers nominatifs, de Base élèves (dès 3 ans) au « livret de compétences », en passant par ceux qui « décrochent » du système éducatif…
Alex Turk, président de la CNIL

Pour tromperie et dissimulation. Alex Turk endosse les habits du défenseur tout terrain de la vie privée et des libertés alors qu’il en est parfois le fossoyeur et souvent le facilitateur.
Par contre pour 2010 je n’ai pas vu les nominés pour le prix Voltaire. Ce prix est décerné pour les personnes qui justement vont dans le bon sens (selon moi). Comme par exemple en 2009 le collectif non à EDVIGE pour son action efficace pour avoir reporter le projet de loi du gouvernement qui voulait créer des fichiers sur les données des français (religion, sexualité, …)…




Téléchargement légal et payant sur internet : enquête exclusive

8 03 2010

C’est un état de fait : l’achat physique de CD physique se tarie. Cela choc certaines personnes et entités commerciales. Pourtant qui écoute encore des cd? Le numérique se répand partout aujourd’hui : baladeurs (pour ne pas dire Ipod), autoradio, domotique et consorts. Il est donc normal que la vente de CD diminue. Les majors font de plus en plus de pression sur les gouvernements pour qu’ils les aident à maintenir leurs monopoles sur le marché de la culture de masse. Ainsi les entités politiques engendrent de plus en plus de lois protectionnistes et liberticides. Ces lois et pactes promulguées par les états portent des noms comme Hadopi, Dadvsi, Loppsi, Mickey mouse act ou ACTA. Pour prouver leurs bonne foi aux yeux du monde, les majors essais de développer de plus en plus les offres légales de téléchargements. Mais qu’en est il dans la réalité ? C’est à cette question que je vais essayer de répondre.

D’après une étude par le NPD Group, entre 2007 et 2009, 24 millions d’acheteurs de CD ont disparu aux états unis. Apple dépasse les 10 milliard de morceaux téléchargés sur sont store en ligne, mais de nombreuses études ou articles constatent qu’ils ont des difficultés à faire développer les offres légales payantes.  Alors pourquoi ? D’après les majors et les politiques, il est clair qu’ils accusent toujours les vilains pirates, incarnés à travers Mr et Mme Michou qui ont prit l’habitude de ne pas payer pour leurs produits. Mais est ce la seule raison ?

Mon étude se portera sur les offres provenant de la Fnac, Amazon, Virgin, l’itunes store et TF1. TF1 est mis de coté il sera surtout utiliser pour étudier le prix des films en téléchargement payant et légal. Pour les autres fournisseurs, le prix sont souvent  entre 8 et 10 euros pour un album récent avec un prix moyen compris entre 9,9 et 9,99 euros. C’est certes moins cher que les supports physiques vendus entre 15 et 20 euros. Je me concentre désormais sur un album en particulier vendus sur les e-commerces étudiés : Muse – The resistance.

Sur le site de la fnac l’album est téléchargeable pour la somme de 9,99 euros. Acheter le CD sur le site en question revient à 17,99 euros. Soit une économie de l’ordre de 45 %. Alléchant ? Le site marchand nous propose pourtant un lien vers un autre site marchand, proposant lui le même CD pour la somme de 11,25 euros. L’économie du téléchargement ne revient donc plus que à 10%.

Sur le site amazon.fr l’album est lui aussi vendu au prix de 9,99 euros lors d’un téléchargement. Ils vendent la chanson à l’unité au prix de 0,99 euros.  L’album de Muse comporte 11 chansons. Soit si je décide d’acheter séparément toutes les musique je m’en sort au prix de 10,89 euros. Quelle économie entre acheter l’album complet ou les titre séparément ! Pourquoi ne pas pousser l’achat de l’album complet en provoquant une baisse alléchante de son prix par rapports au morceaux séparés (ou comme Apple qui augmente le prix à l’unité) ? Amazon ne nous le dit pas. Étudions désormais le prix du CD physique : le site nous propose l’album à 13,31 euros, ainsi que des liens vers  des CD neufs  ou d’occasions pour des sommes respectives de 7,49 et 6,72 euros. Soit le prix du support physique inférieure à celui du numérique. Une absurdité sans nom lorsque l’on connais les lois de Moore étendu au prix du stockage numérique.  Cette loi stipule d’un point de vue économique que plus on avance dans le temps et plus la prix de stockage numérique diminue. Ainsi pour Amazon par exemple, plus le temps passe et moins il est cher pour elle de stocker de la musique et de la distribuer. Quand le temps tend vers l’infinie, le prix de stockage tend vers zéro. Alors pourquoi vendre plus cher un format numérique qu’un vulgaire CD ? Amazon ne nous livre toujours pas ces secrets.

Histoire de nous démontrer encore une fois la beauté de la libre concurrence et le modèle de l’entente sur les prix, je vous laisse imaginer le prix du support numérique sur le site de VirginMega… Eh oui, 9,99 euros pour l’album entier, 0,99 euros pour la chanson à l’unité. Virgin ne font pas de lien vers l’album en format CD. Je recherche sur le site ViginMega store, recherche un moteur de recherche et ne trouve rien mis à part un lien vers les Magasins vers chez moi. Alors impossible de trouver le prix de l’album en support CD. Nul doute que nous aurions aussi eut des surprises.

Sur l’apple store, l’album disponible également que en version numérique a un coût de 9,99 euros (histoire de changer). Le prix à l’unité est par contre différents. Compter 1,29 euros. Plus cher à l’unité que ces concurrents, Apple est tout de fois plus cohérent, car il vaut mieux télécharger l’album complet que 8 titres sur 11. Pour les autres il valait mieux acheter 10 titres que 11, nous réalisions des économies. 😉

Au niveau des films? TF1 et Virgin propose des films récents pour la somme de 4,99 euros, 48 pour les voir, après on doit repasser à la caisse. Je paie 2,9 à 3 euros ma location au vidéo club en pouvant ripper le film, vais je le télécharger sur ces plateformes ?

Cette micro étude marche à presque tout les coups à ce jour. De plus c’est sans compter sur les formats qui peuvent engendrer des incompatibilités matériels, les DRM et compagnie qui limitent à la fois les logiciels de lectures ou le nombre de fois ou l’on peut visionner ou copier le fichier. Heureusement, certaines plateformes propose de télécharger sans DRM, mais quand on voit les offres actuel en téléchargement légal et payant n’est il pas normal que la population ne s’y précipite pas ? Certains politiques et les lobby de l’industrie culturel de masse crient au scandale et au vol, mais qui est ce qui pille le plus dans cette affaire ? Personnellement, ça me dégoute, et je continuerai à rester dans l’illégalité ou boycotter ces marchés tant qu’ils ne ferrons pas un effort substantiel dans leurs politiques commerciales.