Le FBI coupe les liens vers Megaupload, Anonymous contre attaque !

21 01 2012

Les autorité américaines viennent de couper les accès vers megaupload (13ième site le plus visité au monde) en justifiant cette action par des accusation de violer les lois sur le copyright et ainsi de favoriser le piratage. Enfin c’est surtout jetter une pierre dans l’eau et je suis sûr que ca va surtout favoriser l’apparition de VPN et autres mesures de contournements. Pour plus d’info je vous laisse lire les articles de Korben, l’un pour l’information sur la coupure de megaupload l’autre sur certains moyens de coutournement.

En réponse à cette action que je considère comme une preuve de plus en plus flagrante d’une volonté de controler l’internet, les anonymous ont lancé des représailles contres divers sites dont celui de la justice américaine, d’universal music, de l’industrie du disque et de l’hadopi.

La guerre numérique n’est pas fini…





La république irréprochable

10 07 2010

Coup de chaud au chateau. L’affaire Woerth-Bettencourt ne fini plus de révéler des scandales. Innitiallement limité à quelques personnes, voilà que cette affaire d’État devient une affaire du chef d’État. C’est sûr que lorsque l’on est Ministre des finances, trésorié d’un parti au pouvoir, que l’on s’ait occupé financièrement de la campagne présidentiel et que l’on recoit des enveloppes scelées de la part de la femme la plus riche de France, il y a de quoi paraitre « irréprochable ».

Sako l’avait dit ! Et comme beaucoup de chose il s’agit uniquement de mots : « travailler plus pour gagner plus », « je ménerai une république irréprochable »…  C’est toujours mieux que « Casse toi pauv’ con » d’un certain côté. Et scandale sur scandales les histoires éclatent ! Les cigares cubains de Christian blanc, les permis de construire fictifs de Joyandet, … La vidéo ci dessous extraite des guignols de l’info résume plutôt bien :

Alors Joyandet à démissionner, Sarko c’est senti obligé de virer de facto Christian Blanc. Mais pourquoi conserver Woerth ? Officiellement et d’après l’élysée cela provient du fait qu’il est blanc comme neige. Mais est-ce parcequ’il sait où sont planquer les cadavres ? Oui, après tout en tant que gestionnaire du parti « Uniquement Moi Président », il peut s’en doute s’avérer quelqu’un à protéger car il pourait connaitre beaucoup de petits secrets que les citoyens (les vrais) n’apprécierait pas.

Alors pour le protéger ils ont mit le paquet, mais toutes les techniques usuels n’ont servi à rien ! Même pas le JT de TF1 et les ligne du Figaro, c’est pour vous dire ! Et coup de grâce avec l’arrivée via Mediapart de commentaires de la part de l’ancien comptable de la la femme « qui le vaut bien ». Alors depuis Sarko à envoyer tout ces soldat sur le front médiatique. Ils nous disent qu’il s’agit d’une inversion de la charge de la preuve, où le coupable doit prouver son innocence (cela me rappel l’histoire hadopi où notre gouvernement ne se préoccupait pas de cela à l’époque). Heureusement un juge d’instruction à prit l’affaire en charge (tiens les mêmes que Sarko veut annhiler, coincidence ?).

Mais c’est pas suffisant, alors  tout les membres du gouvernement ont du recevoir les mêmes instructions. Quelque chose du genre : « si vous voyez un journaliste, sauter sur lui, et dites lui que mediapart est un site scandaleux , qu’ils utilisent des techniques des années 30, fachiste/naziste, … ». Et blabla… En une semaine, beaucoup ont franchit la loi de Godwin.

Pour moi mediapart est un site où les journalistes font un travail d’investigation et où la publicité n’exerce pas sont emprise sur les lignes éditoriales. Mais pour notre gouvernement comme toutes zones de libertés, c’est un espace diabolique où les citoyens sont appelés à réflechir plutôt qu’à manger leurs slogans salace et leurs communiqués bidons.

En espérant que les citoyens aient pour une fois de la mémoire politique ! Car je me rappel que Sarko avait dit qu’il ne ferait qu’un mandat, et que cela lui suffirait pour « nettoyer la racaille à coup de Karsher ». Vu sa cote de popularité, pas de toute il a du bien voir le coup venir :).





Big Brothers Awards !

8 05 2010

D’abord lecteur désolé de ne pas avoir trop écris ces derniers temps… Je suis parti aux USA, et j’ai ouvert un nouveau blog, beaucoup de boulot,… Donc voilà…

Sinon, je ne savais pas, mais il existe un site qui référence les pires atteintes à nos libertés. Avec des nominés dans différentes catégories, et des winners. Il s’agit du Big Brother Awards France. On y retrouve par exemple MAM (Michelle Aliot-Marie) pour avoir augmenter le nombre de fichiers de « surveillance » de plus de 70%, les guignols de l’Hadopi, …

Cette année y a aussi du lourd ! Comme par exemple ces faits (pour info « la novlangue « est le langue du roman 1984 de Orwell)  :

BNP Paribas, la Banque Postale et LCL

Pour avoir dénoncé aux services de la Préfecture des clients sans papiers venus à leur guichet.
Pages Jaunes

PagesJaunes dévoile, via sa filiale 123people, la vie privée des internautes à l’insu de leur plein gré. Pour faire valoir son droit à l’oubli… il faut lui envoyer, en clair, sur l’internet, la copie d’un titre d’identité.
Henry-Claude Cousseau, directeur de l’Ecole des beaux arts de Paris

Pour avoir fait interdire une oeuvre d’art détournant un slogan de Sarkozy sur les façades de l’école. « L’art se doit d’être neutre » et on n’égratigne pas le conducator.
La novlangue d’Alex Turk, président de la CNIL

Le président de la CNIL, qui « ne se bat plus sur le terrain de la sémantique », est toujours très en verve pour tourner des phrases orwelliennes. De la novlangue pur jus à lire sans modération.
Jacques Pélissard, maire de Lons-le-Saunier (Il vient de vers chez moi lui)

Dans le Jura, on innove. Le maire de Lons a décidé d’installer trois caméras de vidéosurveillance dans la cour… d’une école maternelle, en dépit des protestations des enseignants et des parents d’élèves. Pour la sécurité des enfants ? non pour celle des batiments, puisque les caméras ne fonctionneront que quand les élèves seront absents !
Frédéric Mitterrand, Christine Albanel, ministres de la Culture, et leur exécuteur Frank Riester

Nicolas Sarkozy en ayant fait un cassus belli, Christine Albanel, puis Frédéric Mitterrand, et Frank Riester, ont ardemment défendu la loi Création et Internet qui, sous couvert de défendre les droits d’auteur, veut obliger tous les internautes à installer un mouchard (payant) sur leurs ordinateurs.
Le « fichier H1N1 » de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé

Pour avoir créé un giga-fichier recensant les données personnelles et de santé de la totalité de la population française vaccinée… comme non vaccinée, sans se soucier des possibles conséquences si ces données tombent en de mauvaises mains, comme celles de … ses amis les laboratoires. ? Avec l’aimable participation de la CNIL et de la CNAMTS.

Les fichiers de l’Education nationale (Xavier Darcos, Luc Chatel)

Jamais une administration n’avait accumulé en si peu de temps de nouveaux fichiers nominatifs, de Base élèves (dès 3 ans) au « livret de compétences », en passant par ceux qui « décrochent » du système éducatif…
Alex Turk, président de la CNIL

Pour tromperie et dissimulation. Alex Turk endosse les habits du défenseur tout terrain de la vie privée et des libertés alors qu’il en est parfois le fossoyeur et souvent le facilitateur.
Par contre pour 2010 je n’ai pas vu les nominés pour le prix Voltaire. Ce prix est décerné pour les personnes qui justement vont dans le bon sens (selon moi). Comme par exemple en 2009 le collectif non à EDVIGE pour son action efficace pour avoir reporter le projet de loi du gouvernement qui voulait créer des fichiers sur les données des français (religion, sexualité, …)…




Albanel chez France Telecom : un comble !

22 02 2010

Christine Albanel, ancienne Ministre de la culture, qui à surtout lancer le projet de loi Hadopi va se retrouver chez France Telecom. Jusqu’à là rien de vraiment transcendant. Mais quand on sait que le logo Hadopi ne respectait pas les droits d’auteur car la police d’écriture était protégé par France Telecom, ça devient nettement plus drôle.





Hadopi, Loppsi et ACTA… ce que en pense Korben

4 02 2010

Je prends toujours un grand plaisir à lire Korben. Voici ce qu’il a réalisé cette semaine sur l’Hadopi, la Loppsi et ACTA :





LOPPSI 2 : l’exécutif devra faire avec le judiciaire d’après nos députés, vive Lionel Tardy

28 01 2010

Alors que la liste noire des sites censurés devait être établie par une autorité administrative directement rattaché à l’exécutif (gouvernement et surtout ministère de l’intérieur), les députés ont changer la donne. En effet les députés ont voté deux amendements (CL155 et CL22) qui obligerons à l’autorité administrative d’avoir un avis favorable par le pouvoir judiciaire avant de contacter les FAI pour couper les accès à certains sites.

Cela est plutôt une bonne nouvelle. Je vous laisse deviner quel député à eut cette initiative ! Il s’agit du député UMP Lionel Tardy. Lui même qui s’était soulevé contre la loi Hadopi 2. Ce député fait vraiment un travail formidable. Quelque soit nos opinions politiques, je vois en lui l’avenir de la politique. Des politiciens qui savent de quoi ils parlent et des politiciens qui comprennent les éléments essentiels de notre démocratie (la séparation des pouvoir par exemple). De plus Lionel Tardy est contre le cumul des mandats, ainsi après avoir été élu à l’assemblée il s’est retiré de ses anciennes fonctions pour se consacrer exclusivement à la vie parlementaire.

Enfin quoi qu’il en soit, des associations comme la Quadrature du Net estiment qu’il ne s’agit pas de filtrage du net, mais belle et bien de censure : « Impossible de croire Brice Hortefeux quand il explique que la censure du Net ne concernera que les contenus pédopornographiques, sachant que les industries du divertissement pro-Hadopi, proches du pouvoir, la demandent également au niveau mondial  pour mieux faire la guerre à leurs clients. D’ailleurs Nicolas Sarkozy a lui même parlé de filtrer les sites pédopornographiques et illégaux, ce qui prouve bien son intention. ».






Hadopi : on sait qui réalisera l’espionage des internautes

26 01 2010

Il y avait deux agence privées susceptibles d’espionner les internautes pour appliquer la loi Hadopi : Trident Media Guard (TMG) et Advestigo. Après des tests d’identifications d’adresses IP s’échangeant des contenus illégaux réalisés à l’étranger pour ne pas s’étirer les foudre de la Commission National en Informatique et Libertés (CNIL), c’est la société TMG qui devrait empocher le marché. Cette information provient directement de Marc Guez, président de la Société Civile des Producteurs Phonographique (SCPP). La TMG devra traquer les internautes qui échangent des contenus illégaux de l’industrie du ciné et de la musique (rassurez vous il existe des moyens de contourner tout ça). Au passage, et pour info, Thieery Lhermite est actionnaire de la société TMG, il possède 5000 actions de l’entreprise.

Quoi qu’il en soit la CNIL fait toujours pression en limitant son jugement sur l’affaire. Mais pour combien de temps ? En premier lieu, la CNIL doit se prononcer sur deux amendement de la loi Hadopi pour la rendre viable. Ensuite, la CNIL devra également rendre son verdict sur les méthodes employés par la TMG, et de savoir si elle respecte assez les libertés individuels et la vie privée des internautes.

Cela remet à environ Avril-Juillet dans le pire des cas les premiers mails envoyés aux internautes. 10 000 œuvres vont être surveillées, et il sera normalement envoyer 50 000 mails par jours.

Je vous rappel aussi que la CNIL est très réservée sur la loi LOPPSI 2. Mais comme les autres autorité administratives indépendantes elle a un pouvoir limité (ces membres sont élus pour 6 ans renouvelables à hauteur de 1/3 par le président de la république, 1/3 par le président du Sénat et 1/3 par le président de l’Assemblée National).