Humour geek

7 09 2009

Tout d’abord pour ceux qui cotoient des geeks, il y a l’excellent site copine de geek. On peut y apprendre comment présenter son geek a ses parents, le nourir, où le rencontrer, et pleins d’autres thèmes stéréotypés.

Le geek test, relativement long est parsemé de boutades. Le but du test est de testé son degré de geek-attitude. On y retrouve entres autres:

* J’ai programmé en BASIC avant d’entrer en secondaire.

* Jouer à un nombre incalculable de jeux sur PC… pendant plus de 12h d’affilé.

* J’ai un vrai sabre laser

Au niveau livre, Brèves de clavier : blagues d’informaticiens et humour de geeks est très bien fourni également. On y retrouve entre autres:

$ make God

$ God doesn’t exist

Enfin le site Geekscottes possède pas mal de mini BD dans un humour pro-linuxien. L’accroche du site est: « Si tu crois que dans 1km il y a 1024 m reste un peu … « . Ces BD sont éditer au format papier chez In Libro Veritas, donc en creative commons (papier payant, numérique libre). Elle est vendue au prix de 5 euros, sur lesquels l’intégralité des droits sont perçus par l’association Framasoft, qui fait un boulot (d’intérêt public) incroyable. La BD comprend 32 pages, avec 49 strips, dont une bonne partie des premiers, pour l’occasion remis en forme avec le nouveau design des personnages. Une certaine forme d’inédit que vous ne verrez pas sur le site, donc. Sur le site vous trouverez aussi les planches qui vous permettrons de réaliser vos propres productions à partir de logiciels comme inkscape.

Voici quelques planches:

geekscottes_022

geekscottes_031

Ou la mini série à trois vignettes suivante:

1

2

3

Brèves de clavier

Blagues d’informaticiens et humour de geeks

Publicités




Si la BNF s’allie avec Google pour numériser ses documents !

18 08 2009

La tribune a révélé mardi que la Bibliothèque National de France envisage de s’allier avec Google pour numériser ses documents (livres et imprimés divers). La numérisation des 14 millions de documents de la BNF à un coût estimer entre 50 et 80 millions d’euros. La BNF ne possède qu’un budget au alentour des 5 millions pour effectuer cette entreprise. Ainsi l’alliance avec Google semble une bonne solution pour accélérer le processus. D’autant plus que parfois la qualité actuel des livres numérisés par la BNF n’est pas excellente.

Le problème de cette alliance est la maîtrise de la liberté qu’il restera à la BNF. Si Google numérise les documents de la BNF, obligera-t-il la bibliothèque national à utiliser un lecteur Google et le format de lecture qui va avec? Gallica existera-t-elle toujours ou faudra-t-il passer par Google? L’accès au livre sera-t-il toujours gratuit?

Ainsi, bien que nous pouvons nous réjouir du numérisation plus rapide des documents français, nous pouvons également nous inquiétés des termes -si il a lieu- du contrat qui unira la BNF et Google.





Du bon usage de la torture. Quand les démocraties justifient l’injustifiable.

15 03 2009

Ce livre permet à Michel Terestchenko de démontrer l’absurdité de l’utilisation de la torture.

Y sont abordé les débordements criminels des États-Unis, de la France ou de l’état d’Israël.

D’après l’auteur, généralement la torture est amené par le scénario de la ¨bombe à retardement¨. Scénario catastrophe où par exemple une bombe est placée dans une école où séjourne un de vos enfants. La police a interpeler un suspect qui a de forte probabilités de détenir des informations critique sur cette affaire. Que fait vous de ce suspect? Lire le reste de cette entrée »