L’Ipad : L’ordinateur le plus verouillé de l’histoire ?

2 02 2010

Encore une fois Apple sort un nouveau produit et se sont des « Oh! », « Wha! », « Splendide! » qui s’expriment. Mais n’oublions pas que Apple développe actuellement les systèmes qui sont peut être les plus verrouillés au monde. Ipad, Iphone, Itouch et compagnie; toujours le même combat, si nous voulons installer des applications il faut passer par l’Apple Store. Pour que la désirée application si trouve, il faut qu’elle soit validé par Apple. De quoi choquer quand même ! Imaginez que demain vous allé acheter une voiture et que l’on vous oblige à faire le plein chez Total…

Brandon Watson ironise le phénomène : « C’est quand même un monde très drôle que celui où Microsoft est plus ouvert qu’Apple ». Pour la Free Software Foundation (FSF) : « IPad is IBad for freedom » (« L’IPad et IMauvais pour nos libertés »). La FSF est remontée, pour elle : « s’est la première fois dans l’histoire de l’informqtiaue qu’un PC requiert l’autorisation du fabricant pour installer tout nouveau programme ».

Apple se défend… Pour eux il ne s’agit pas d’obliger les gens à passer par l’Apple Store et ainsi à la caisse Apple à chaque installation (ou presque), pour eux cela permet de garantir la sécurité du système en contrôlant toutes les applications du store. Cela me rappel le big brother state et la partie sur l’informatique de confiance.

Au lieu de faire des « Oh! », « Wha! », « Splendide! »; prenons conscience que nos libertés sont bafouées délibérément par certaines entités ! Celui qui échange la liberté contre la sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre et perdra les deux.





Mozilla versus Google ?!

27 01 2010

Un combat se profil à l’horizon. Alors qu’il fut un temps paisible où le Géant de Montain View et la fondation Mozilla était côte à côte, ces derniers temps les deux géants de l’informatique se tirent un peu dessus. Ces deux sociétés ont longtemps misé sur des produits libres. C’est le cas par exemple du navigateur web Firefox ou du service de messagerie Thunderbird de Mozilla. Google aussi mise sur des projets open sources comme c’est le cas par exemple de son navigateur web Chrome ou de ces systèmes d’exploitations Android et GoogleOS.

Mais ces derniers temps rien ne va plus entre les deux organismes. Cela est peut être venu de la concurrence qu’à engendré Chrome sur le marché des navigateurs (encore loin derrière à ce jours). Quoi qu’il en soit, la bataille à peut être commencé ici. Ensuite, plus récemment, Mozilla à évoquer la possibilité de ne pas prolonger son contrat en 2011 avec Google et de proposer  d’utiliser Bing, qui respecterait mieux nos vies privées.  Il faut savoir que 80 % du chiffre d’affaire de Mozilla provient de Google (pour afficher la page de Google au démarrage par défaut).

Dorénavant, c’est sur le format des vidéos que Google et Firefox sont en froids. Et cette bataille risque d’être terrible pour Firefox. En effet Google défend un format propriétaire le H.264, et va profiter de l’implémenter sur Chrome et YouTube. En face la fondation souhaites utiliser le format libre Ogg Theora. Il est suivit par Dailymotion, qui possède déjà une version beta pour ce format. Quoi qu’il en soit il est inimaginable que ces deux formats coexistes.

Quels sont les risque pour nous ? De ne plus pouvoir lire certaines vidéos sur le net et de devoir changer de navigateur. Mais ce n’est pas tout. Le net c’est développé aussi bien car tout le monde pouvait y inséré du contenu. Cette réalisation a été grâce à des formats libres et normalisés comme le HTML, le CSS ou le JavaScript par exemple. Demain, si le format propriétaire H.264 domine le marché, l’innovation risque d’empatire. En effet, seuls les entreprises qui aurons payer les 5 millions de dollars (~3,5 millions d’euros) pourrons exploiter cette technologie soumise au royalties. Un coup qui serait dur pour le développement de services et d’applications par les plus démunis.

Qu’est ce qui pourrait changer la donne et ce combat qui semble perdu d’avance pour Firefox (YouTube représente une visualisation de 1 milliard de vidéos par jours)? L’aide de tiers personnes comme la communauté libre. Ensuite Microsoft n’a toujours pas signaler vers quel camp il allait se porter. Microsoft va-t-elle favorisée son chalengeur des navigateurs web, ou le dominateur des moteur de recherche ? Microsoft possède des brevets sur la technologie H.264, donc a priori l’entreprise devrait plutôt utiliser ce format. Mais ça, seul l’avenir nous le diras, et pour une fois, Microsoft à les moyens de freiner Google dans sa course à l’hégémonie. N’oublions pas que le Google Doc de la firme de Montain View fait de l’ombre à la vache à lait « Microsoft Office » de celle de Redmond. Et que GoogleOS fera sans doute de l’ombre aux systèmes d’exploitations Windows.

Il reste aussi le consortium W3C qui ne sait pas pronomcer. Il s’emblerait que l’organisme à but non lucratif possède des membres qui soient en conflits d’intérêts. D’après eux le fait que les entreprises dévellopent des navigateurs soient pas d’accord suffirait à ne pas s’exprimer. Peut être reviendrons sur leurs décisions en pensant aux conséquences que cela pourrait avoir sur l’innovation et sur la capacité de limiter la concurrence d’employer le format H.264.





Mozilla veut du libre comme format vidéo pour le HTML 5

26 01 2010

Le HTML 5 se profil à l’horizon, parmi les nouveauté attendu, la plus polémique se porte sur le format que lirons les balises <video> qui permettrons de lire de la vidéo sur le web en ce passant de Flash. En effet cette technologie use beaucoup trop de ressources (CPU et bande passante).

Jusqu’ici, pas de problème il ne s’agit que d’une évolution du réseau internet. Le problème vient, comme souvent, lorsque les concurrents en place chérissent chacune une technologie différente. Ainsi le système de codec breveté et propriétaire H.264 sera prochainement utiliser par des sites comme Vimeo ou YouTube. Il est soutenu par Microsoft, Apple et Google. Pour les deux premiers cela est dû au fait que ils possèdent des brevets associés à la technologie H.264, et donc qu’ils empocherons des royalties. Pour Google, on peut facilement imaginé que malgré une licence de 5 millions de dollars à l’année, ils n’auront pas de soucis avec leurs banquiers.

La fondation Mozilla, éditrice de Firefox, préconise quand à elle un format libre : le Ogg.Theora. Ce format est libre est plus en accord avec les licences GPL et LGPL du navigateur. Ainsi à ce jours ils ne souhaitent pas implémenter le codec dans leur logiciel (même sous forme de plug in). Comme le dit Mike Shaver de chez Mozilla :  » cela signifie que dans certains pays, il est illégal de l’utiliser sans payer des royalties à MPEG-LA « . La fondation rappelle que le web est indéniablement meilleur depuis que Mozilla est entré sur le marché,  » et cela nous aurait été impossible s’il avait fallu payer des droits de plusieurs millions de dollars pour utiliser le HTML, CSS et JavaScript « . Opera prend la même position que Firefox sur cette question, et soutient le Ogg Theora.

Ainsi à l’heure actuel c’est le combat des navigateurs IE, Safari et Chrome contre Firefox et Opera qui se desine. Nul doute que d’autres belligérants viendrons s’installer dans la partie (comme par exemple Epiphany ou Konqueror).

Quoi qu’il en soit en juillet 2009, le W3C a renoncer à désigner des standards audio et vidéo en raison d’un désaccord entre les éditeurs de navigateurs. Par conséquent, il a décidé de supprimer des spécifications du HTML 5, les clauses portant sur les codecs standards pour les navigateurs. Nul doute que c’est un pas en avant vers la perte des normes internet au profit des « standards » qui ne permettrons qu’à une poignée de se faire une place futur sur le Web. Cela me rappel l’histoire des autres médias… Puisse-t-elle finir moins tristement.





Microsoft à décidément toujours un train de retard !

14 12 2009

Le site neowin.net vient d’apporter la nouvelle. Il s’agit de la sortie prochaine de Windows Live messenger 2010. Au programme des innovations d’après la firme de Redmond : navigation par onglet et intégration de tchat avec certains réseaux sociaux (Facebook, MySpace, Twitter).

Nul doute que pour Microsoft il s’agit d’une innovation. Mais que neni, depuis longtemps d’autres proposent ces services. Je cite par exemple Pidgin. Lui est au moins multi-plateforme (Windows, MacOS, Linux, Solaris, FreeBSD, …), et vraiment multiprotocole (hotmail, jabber (google talk), IRC, Yahoo, AIM, …). Avec ajout de plugins, il peut aussi utiliser divers services de réseaux sociaux (Twitter, MySpace, Skype, Facebook, …). Enfin il utilise aussi une communication par onglet.

Comme toujours Microsoft va réussir à faire croire à ces consommateurs que ce sont des services innovants, alors que l’innovation ne venait pas de chez eux. Enfin, il est toujours bon de noter que ce Windows Live Messenger 10 sera toujours pas compatible avec certains protocoles concurrents (Google talk et Yahoo pour ne citer qu’eux).





Visionnez rapidement des fichiers « diaporamas » propriétaires sous GNU/Linux

13 12 2009

Comme moi cela vous arrive peut être d’avoir des personnes de votre entourage (amis, parents, profs, collègues) qui vous envoies des diaporama sous format propriétaires power point (.pps ou .ppt). Les pauvres ne connaissent pas le pdf ?! Alors quand on doit en ouvrir pas mal ça peut prendre un certain temps en sortant l’artillerie lourde (OOo). Mon ordinateur vieillissant, et le temps me manquant, j’ai cherché une solution à ce problème.

Le seul que j’ai trouvé et d’installer pptview. Le paquet pptview est un émulateur wine de PowerPoint viewer très bien implémenté. Il est pas libre, mais ça dépanne. Pour l’installer c’est very easy, si on est sous Ubuntu, on ouvre son terminal est on tape : « sudo apt-get install pptview ». Pour les autres distributions référez vous à votre gestionnaire de paquet (exemple sous Mandriva, la commande : « urpmi pptview » doit marcher).

En espérant que cela serve à quelqu’un qui comme moi dois ouvrir pas mal de ces affreux fichier sur son ordinateur. En attendant une solution libre…





Quand les militaires américains utilisent des PS3 comme ordinateurs…

12 12 2009

Bon alors premièrement désolé à mes lecteurs fidèles, en ce moment le travail étant important, je ne publie pas trop. Cela devrait revenir à la normal après le 8 Janvier.

Ensuite je vous donne une news, qui date certes du début du mois, mais qui est excellente.

Le pentagone a commandé 2200 PS3. Ces consoles vont venir enrichir les 336 autres qui équipent déjà le service de l’armée de l’air. Elle ne servent pas à occuper avec des jeux les militaires, mais elles sont équipées d’un système Linux. Au final pour le département de la défense américaine cela leur fera un cluster d’ordinateurs sous Linux à moindre frais.

Peut être que eux aussi ont du mal à trouver des ordinateurs sans Windows pré-installé dessus ?!

Dans tous les cas, étant donné qu’ils n’utiliseront ce cluster que pour du calcul il ne risque pas d’y avoir de problèmes. Je rappelle qu’à cette heure le CPU est pris en compte par Linux, mais que malheureusement le GPU ne l’est pas. De même Flash n’a toujours pas été développé par Adobe pour Linux et le processeur bien particulier de la PS3 (PowerPC). Mais il existe pour MacOS pour ce type de processeur. Ainsi le portage vers un Flash précompilé sous forme de paquet GNU/Linux (.deb ou .rpm par exemple) pour les PowerPC sous Linux de la part de Adobe n’est pas très logique et demande peu d’efforts de leur part.

En espérant que cette commande massive leur fasse comprendre que beaucoup ont une PS3 avec un système d’exploitation Linux (moi le premier, puisque ma console est en dual-boot système natif vs Ubuntu alternate 9.04 🙂 ).





Windows 7 starter édition pour les netbooks : Ou quand réside baleine sous caillou

13 11 2009

win7-eee-pcAlors que le système d’exploitation Windows 7 de la firme de Redmond crie que son système est moins gourmand que Vista et qu’il permet de marcher sur les portables d’entrée de gamme (netbooks et compagnie), un doute survient. En effet le nouveau système lancé par Microsoft est moins gourmand, mais est-il  pleinement fonctionnel sur les netbooks?

Ll’OS destiné à ces machines, Windows 7 starter edition, n’est pas totalement complet.et  peu de gens le savent. En effet sur une étude menée par le site Retrevo, 61% de ces 11000 clients ignorent que le système est bridé pour les netbooks. Dans la liste des appauvrissements de seven starter edition face à son grand frère nous pouvons citer l’absence de lecture de DVD (via lecteurs intégrés ou externes pour les plus petites machines), absence d’interface graphique Aero (effets « 3D », transparence,…), de media center, du support de multi-écran (excellent pour faire des cours ou conférences sur vidéos projecteurs !), …

Donc si vous voulez acquérir ce genre de machine tournez vous plutôt vers Windows XP ou les OS alternatifs comme Linux.